Rechtshistorisches Museum

De Stadtwiki Karlsruhe
Entrèe et nouvelle construction de la cour suprême fédérale

Le Rechtshistorische Museum Karlsruhe (musée de l'histoire du droit) est un musée Musée dans le centre ville de Karlsruher Centre ville. Il était ouvert en 1984 dans la maison no. 19 en Stephanienstraße. Depuis 2003 le musée se trouve dans la cour suprême fédérale Bundesgerichtshof dans la Herrenstraße.

Histoire

En 1979 on a montré l'exposition "Droit et justice en Allemagne à partir de 1806" à l'occassion du 100ème anniversaire de l'entrée en vigueur de législatif de droit du Reich. Elle était suggérée du directeur du banque Heinz Schröder (1919-1994), et concevoit par le directeur de la bibliothèque de la cour suprême fédérale de longue date Dr. Hildebert Kirchner. Depuis cela il n'a pas perdu de vue l'idée d'une création d'un musée d'histoire du droit dans la résidence du droit Residenz des Rechts.

En 1984 le musée a été enfin ouvert dans la maison no. 19 dans la Stephanienstraße riche des traditions. La propriété soi-même, qui est des années vingts du 19ème siècle, ne se propose notamment parce qu'elle était la maison natale du spécialiste renommé du droit public international, Albrecht Mendelssohn Bartholdy (1874-1936), petit-fils du compositeur connu.

Avec soutien énergetique du juge du tribunal constitutionel suprême Dr. Julius Federer (1911-1984) venant de la justice badoise, ainsi que des autres experts il est réussi, d'aquérir quelques exponats expressifs et de les présenter en rez-de-chaussee clairement.

Exposition

Exposition supplémentaire

„De la Lettre des privilèges jusqu'à la résidence des droits"
À partir du 14. septembre 2007 jusqu'au 31. mars 2009 30. septembre 2009 (prolonger)
L'exposition montre des événements importants de l'histoire des droit á Karlsruhe de la lettre de privilège Privilegienbrief jusqu'à la résidence des droits Residenz des Rechts.
L'exposition supplémentaire s'occupe des différentes étapes de l'évolution de droit dans la ancienne ville résidentielle et capitale badoise depuis la fondation de la ville jusque'à l'après-guerre. La candature de la ville couronnée de succès comme siège de la cour suprême fédérale dans l'année 50, dont il suivit un an après l'implantation du tribunal constitutionnel suprême Bundesverfassungsgericht comme la Cour suprême et organe d'ètat, ainsi que l'organisation de la juridiction fédérale ont été détaillé apprécier à sa juste valeur.
Dans l'exposition ont honorent aussi des jurists, commencer par le directeur du tribunal de la CourJohann Georg Schlosser (1739-1799), qui est passe fiable comme pionnier inlassablement pour l'indépendance de la justice, et qui a démissioné en protestant après une critique. Aussi plusieurs personalités exeptionnels sont consiéderer dans l'exposition. Suppléant on attire l'attention sur Ernst Fuchs (1859 - 1929), avocat de Karlsruhe et leader dans (Freirechtler?) de l'Allemagne,

Eduard Dietz (1866 - 1940), père de la première constitution nationale républicaine en Bade et conseil municipal à Karlsruhe ainsi que Heinrich Wetzlar (1868 - 1943), polyvalent juge, pionnier de l'aide des jeunes délinquants et victime du national-socialimse. A côté de Ludwig Marum et Reinhold Frank on attire l'attention dans cette exposition supplémentaire sur ses jurists comme est l'antithèse à la destruction fatale de la culture de droits par le national-socialisme NS-Diktatur.

entrée: Adults 2 €, élèves et étudiants 1 €.

Pièces d'exposition

Commencer par le Codex Hamurabi environ 1700 avant Jésus Christ - le musée a une reproduction de la colonne-dorit célèbre, qui se trouve dans le Louvre à Paris - et dans le droit romain ainsi que dans le droit grec on montre les bases d'évolution de droit futurs. Il suit le précoce développement avec des législations du Land et droit municipal et l'organisation de l'ordre juridique dans le Saint Empire romain germanique sous la prise en considération particulière du tribunal régional supérieur du Reich.

Ensuite on explique le code du droit naturel. Ce sont le loi général du pays prussien, le code civil français, qui était dans les territoires en vigueur situés à l'ouest du Rhin dans les termes à l'origine et avec des modifications comme loi du pays badois jusqu'à 1900, ainsi que l'autrichien code civil. le chemin vers l'unité du système juridique allemands et le dévéloppement à un État de droit et de consitution sont documenter en détail.

conférences

Mardi, le 24. mars 2009, 19.30 heures, conférence du printemps
Prof. Dr. Heinz Holzhauer, Universitè Munster parle du "cas de succession du Richard Wagner"
Bibliothèque nationale badoise de Karlsruhe, Erbprinzenstraße 15, entrée gratuite
Mardi, 26. mai 2009, 19.30 heures
Prof. Dr. Diemut Mayer, Université Karlsruhe (TH) parle du "90 ans droit de vote de femmes en Allemagne"
en même temps présentation de leurs œuvre de base Femmes - Révolution - Droit. Les grandes révolutions européennes en France, Alleamgne et l'Autriche 1789 à 1918 et la situation juridique des femmes, sortie 2008 en maison d'édition Dik, Zurich.
Bibliothèque national badoise Karlsruhe, Erbprinzenstraße 15, entrée gratuite.
Dimanche, le 13. septembre 2009 entre 10.00 et 17.00 heures
Journée portes ouvertes dans le musée de l'histoire de droits à l'occassion de jour de monument ouvert Tages des offenen Denkmals.
Entrée gratuite
Samedi, le 3. octobre 2009, 11.00 heures
Proménade de droits historique par le centre ville de Karlsruhe à l'occassion de la journée de la réunification avec Dr. Detlev Fischer
Rendez-vous au place du machrchè Karlsruhe (Pyramide), gratuite.
Mardi, le 27. octobre 2009 19.30 heures conférence d'automne
Prof. Dr. Dr. Fritz Sturm, Université Lausanne, Conférence à "200 ans Loit du pays de Bade"
Bibliothèque national badoise Karlsruhe, Erbprinzenstraße 15, entrée gratuite.

Autorité responsable et Groupe de soutien

Comme Autorité responsable et groupe de soutien fait fonction depuis 1988 le groupe à but non lucratif reconnu "Rechtshistorisches Museum e.V." Comme président on a nommé le prédident de la Cour suprême fédérale, Prof. Dr. Gerd Pfeiffer.

Lui suivit 1993 l'avocat Dr. Karl Zippelius, qui avait la fonction jusqu'au mars 2005. Pendant son mandat il y avait le déménagement du musée dans la grande extension de la cour suprême fédérale termineé en 2003. À côté du foyer de réunion le musée se présente enfin sur une surface d'exposition nouvelle et moderne.

Depuis mars 2005 Dr. Detlev Fischer est président due l'association. Il était président d'une chambre pour contestations en matière commercials chez le tribunal de grande instance et maintenant il est juge chez l Cour suprême fédérale.

Horaires d’ouverture/Visites guidées

Chaque mardi (sauf des jours fériés) le musée est ouvert entre 10.00 et 12.00 heures. Il faut présenter une carte d'identité. Visites guidées il a après inscription préalable par téléphone ou par lettre.

Pendant la Karlsruher Museumsnacht Kamuna le musée est fermé. Mais il participe au jour de monument ouvert Tag des offenen Denkmals. Le 14. septembre 2008 le musée RHM a pu visiter entre 10.00 et 17.00 heures pendant le jours de monument ouvert Denkmaltags 2008 gratuitement.

Proménades de ville

La journée de la réunification, le 3. octobre 2008 le musée de l'histoire de droit a offert en collaboration avec la wirkstatt wirkstatt e.V. deux proménades de ville historique, qui ont guidée par le directeur du musée, Dr. Detlev Fischer. Cetoffert est encore prévenue pour 2009 (voir ci-dessus)

Adresse

Verein Rechtshistorisches Museum e.V. Karlsruhe
Ansprechpartner: Dr. Detlev Fischer
Herrenstraße 45a
76133 Karlsruhe
Téléphone: (07 21) 2 93 53
Téléphone: (07 21) 1 59 - 51 12
fax: (07 21) 2 93 53

Liens externes

Source: http://ka.stadtwiki.net/index.php?title=Rechtshistorisches_Museum&oldid=267856