Karl Friedrich von Baden

De Stadtwiki Karlsruhe
(Redirigé depuis Karl Friedrich)
Karl Friedrich

Charles Frédéric (Allemand: Karl Friedrich, né en 22 Novembre 1728 à Karlsruhe – mort en 10 Juin 1811 à Karlsruhe): Margrave, Prince électeur et Grand-duc de Baden.

Biographie

Charles Frédéric, qui avait pris la succession de son grand-père Karl Wilhelm en 1746, hésita longtemps avant de maintenir la résidence princière à Karlsruhe. Il se décida à reconstruire en pierre le bâtiment construit alors surtout en bois, qui se trauvait dans un piteux état. Les habitants de Karlsruhe pourraient à l'avenir également construire leur maison en pierre, en respectant cependant un modèle général. La ville, désormais bien organisée, pouvait songer à son avenir. Elle voyait en Charles Frédéric un prince régnant en monarque éclairé, qui abolit en 1769 la torture et en 1783 le servage. Karlsruhe, la « Cour des Muses », devait cette appelation surtout à la margrave Caroline Louise (1723 - 1783), sa femme, et à son intérêt pour les beaux-arts et les sciences naturelles. Des penseurs, des poètes et des musiciens d'importance comme Voltaire, Herder, Lavater, Goethe, Klopstock, Gluck et Wieland comptèrent parmi ses hôtes. Le cabinet de dessin et le cabinet de nature de Caroline Louise servaient de base aux expositions d'art et aux collections d'histoire naturelle. Le petit Etat, menacé après la Révolution de 1789 par la proximité de la frontière française, décida d'unir sa destinée à celle de la France. Le baron Sigmund von Reitzenstein, depuis 1796 fondé de pouvoir de Baden à Paris, a sans cesse poussé son margrave, souvent dubitatif, dans cette voie, et c'est donc en lui qu'il faut voir le vrai créateur de l'état de Baden. Entre 1802 et 1806, Baden quintuplait sa superficie, du Main jusqu'au lac de Constance; la population quadruplait et passait à un million d'habitants. Le 8 mai 1803, Charles Frédéric annonçait qu'il acceptait le rang de Prince électeur de son pays agrandi; et le 13 avril 1806 il devînt Grand-duc du Grand-duché de Baden, à nouveau agrandi. La petite résidence de Karlsruhe se métamorphosa en peu de temps en capitale d'un Etat de grandeur moyenne. La création d'un appareil administratif moderne dans la capitale de région permit à Karlsruhe de voir doubler le nombre de ses habitants entre 1801 et 1815, et d'atteindre ainsi les 15.000 habitants.

Liens externes