Karl Wilhelm von Baden-Durlach

De Stadtwiki Karlsruhe
Markgraf Karl Wilhelm

Margrave Charles Guillaume de Baden-Durlach (Allemand: Karl Wilhelm von Baden-Durlach, né en 17 Janvier 1679 à Durlach – mort en 17 Mai 1738 à Karlsruhe) le fondateur de Karlsruhe.

Biografie

Charles Guillaume de Baden-Durlach est connu pour être le fondateur de la ville de Karlsruhe. Il est né le 28 janvier 1679 à Durlach, sa résidence primitive, pour mourir le 12 mai 1738 à Karlsruhe. Il appartient à la branche protestante de la maison de Baden, maison qu'il essaiera aussi de réunifier dans un souci de stabilité politique.

Margrave Charles Guillaume de Baden-Durlach Pour dresser un portrait du margrave, il faudrait voir en lui l'homme bon vivant, avec sa volonté de mener une vie extravagante et extra-conjugale bien remplie, loin de sa femme à Durlach. Il considérait ainsi primitivement sa future résidence principale comme un lieu de plaisir... Mais il était par ailleurs homme curieux, cultivé et désireux d'amener enfin la paix sur son territoire. Rien de durable ne pouvait se construire dans cette période de guerres incessantes qui avait vu les Français détruire sa ville de Durlach et d'autres de ses places fortes. Charles Guillaume mit donc d'une part fin en 1714 à la guerre qui l'occupait, et d'autre part il essaya d'assurer la stabilisation politique de la région en s'accordant avec l'autre branche de la maison Baden - il signe un accord pour que les deux branches de la maison Baden - Baden-Baden et Baden- Durlach - soient réunifiées en cas d'extinction d'une des deux lignées. Ce qui explique entre autres raisons le choix du lieu d'implantation du nouveau bâtiment, déjà à la frontière du territoire de Baden-Baden, annonçant la réunification effective en 1771.

Revenons un peu plus directement à la grande oeuvre de sa vie, l'édification de Karlsruhe. Le 17 juin 1715, Charles Guillaume fête la construction, en pleine fôret, de la tour de sa nouvelle résidence. Les archives n'ont vraiment conservé que peu de traces de ses motivations. Faut-il voir l'édification de son nouveau château comme la pleine réalisation de son désir de briller en roi absolutiste? En effet, beaucoup de ses pairs ont cherché à donner à leur résidence le même rayonnement que le Versailles de Louis XIV. Une autre explication pourrait se trouver dans son goût passionné pour les jardins et les chasses, goût qui se trouvait quelque peu à l'étroit dans son ancienne demeure.

Laissons ces suppositions de côté pour revenir à la réalité historique. Etymologiquement Karls Ruhe signifie repos de Charles. Au départ, Charles Guillaume ne prévoyait pas de construction en pierre, et avait fait construire cette maison en bois, comme un lieu de repos ponctuel. Parce qu'il avait vu plusieurs de ses villes détruites, il ne veut pas construire de place forte pour la voir ensuite incendiée. La situation géo-stratégique dangereuse de la région laissait en effet craindre des conflits futurs. Il construisit néanmoins partiellement en pierre. Par ailleurs, le margrave voulait avoir le plaisir de voir son oeuvre achevée. A ceux donc qui le raillaient pour l'inconfort de sa résidence, il répondait fort sagement qu'il préférait vivre mal mais sans dettes que dans un palace endetté jusqu'au cou. Il était prince d'un petit territoire et bâtit son palais en conséquence.

Ceci n'explique pas pourquoi il se décida ensuite à construire une ville. Il rechercha d'abord en ce lieu la paix d'un endroit idyllique. Pour faciliter la vie, il encouragea ensuite diverses installations. Pour inciter les gens à venir s'installer près du palais, il leur garantit quelques avantages: gratuité du terrain, mise à disposition du bois de construction, abolition du servage et des redevances, suppression des impôts pour une durée de vingt ans, liberté religieuse. Dans la même optique, il fait de Karlsruhe sa capitale en titre, ce qui incite également les gens à se déplacer. La nouvelle population de Karlsruhe justement sera constituée principalement de Prussiens, de Polonais, de Saxons, de Bavarois, d'Alsaciens et de Souabes, en plus évidemment des habitants de la périphérie directe. Ce mélange de population et de langues engendra un nouveau dialecte, « l'Allemand brigand ». En 1717, les instances gouvernementales et administratives déménagèrent de Durlach dans la nouvelle résidence: Karlsruhe devient de plus en plus importante. Il se dessine très rapidement, suivant les instructions du margrave, le plan en étoile (ou en éventail) qui a fait la renommée de Karlsruhe. La symbolique de ce plan est très facilement identifiable: cette étoile représente les rayons du soleil, l'on voit l'image du Roi-Soleil avec sa volonté de briller de par le monde. Au centre de ce soleil, l'on peut voir le magnifique château de Karlsruhe.

Le châtelain, Charles Guillaume de Baden-Durlach, n'a pu profiter que très peu de son oeuvre. La guerre, encore une fois, l'a obligé à s'exiler à Bâle pendant trois ans. Peu après, une attaque d'apoplexie le terrassa. Il meurt le 12 mai 1738.

Voir aussi

Liens externes